DÉCOUVREZ LE MOHAIR

DOUCEUR et CHALEUR

 

Le Mohair :

Suite à chaque tonte, Nadine et Noël trient les toisons en fonction de leur finesse; le plus fin permettra de réaliser le fil à tricoter et le plus fort de tisser les plaids, couvertures ou faire du feutre. Nous réalisons un pré-nettoyage manuel afin d'éliminer la paille, le foin, et toutes les impuretés contenues dans le poil.

Le Poil est ensuite apporté à notre filateur. Après un contrôle qualité du technicien expert de Capgènes, les fibres sont travaillées et transformées en France par des artisans spécialisés: filateur, teinturier, tisserand, confection castres ...

Notre filière "Mohair" permet le maintien de l'artisanat textile. Nos partenaires sont certifiés: "Entreprise du Patrimoine Vivant" et nos teintures certifiées "Oeko-tex". Après transformation, chaque éleveur reçoit le Mohair en fonction du poids de toison apporté. Les divers fils à tricoter permettent à Nadine et ses tricoteuses de créer au grè de leur imagination, des modèle uniques. Nous vendons notre Mohair à notre boutique à la ferme, en ligne et également lors de salons et marchés.

Un peu d'histoire ... 

Les élevages de chèvres Angora, connu en France depuis la cour de Charles VII, ont été réintroduits dans les années 1980. Depuis la petite filière "Mohair Français" s'est organisée afin de produire le plus beau "Mohair". Un très gros effort a été fait sur la sélection des animaux avec le concours de "Capgènes".  Et un effort également sur la qualité du tri permet de vous garantir la finesse, souplesse et un fil qui ne gratte pas.

 

Aujourd'hui, une centaine d'éleveurs produisent environ 20 tonnes, soit 1% de la consommation nationale. Donc tout le Mohair Français est vendu directement par les éleveurs, garantissant l'origine et la traçabilité.

LES ÉTAPES

 

1- le lavage : débarrasse les toisons du suint et autres impuretés  (avec 1 kg de mohair brut on obtient 700 g de fibres propres).

2- le cardage : cette opération permet d’homogénéiser le mohair en démêlant les fibres.

3- le peignage : parallélise les fibres et élimine celles inférieures à 4 cm. A cette étape le mohair est conditionné en ruban d’où le nom de ruban peigné.

4- le filage : étire et tord le ruban pour constituer un fil bouclette qui sera gratté mécaniquement. Le mohair ainsi traité garde tout son gonflant et sa légèreté tout en étant très solide. Des associations avec d’autres fibres naturelles (soie ou laine mérinos) ou avec des fils techniques (lycra) permettent de proposer des produits de qualité (résistants et confortables) d’une grande diversité.

5- la teinture : selon les produits confectionnés, elle peut avoir lieu tout de suite après le filage ou seulement après le tissage.Les teintures utilisées sont certifiés Oek-tex (certification indépendante pour les produits textiles bruts, intermédiaires et finis à toutes les étapes de traitement).

6- le tissage et le tricotage : Certains articles sont tissés : étoles, écharpes, plaids, couvertures… D’autres tricotés : chaussettes, pulls, gants, écharpes légères…C’est l’ultime étape pour une partie des produits mohair.

Production de Laine Mohair issu de nos Chèvres Angoras à Mont-Près-Chambord en Loir-et-Cher (41)